Notre séjour à Tartou du 29 septembre au 6 octobre 2019

A l’occasion de cette session d’automne à Tartou « ciel profond », 10 membres du Club d’Astronomie d’Antony étaient présents, débutants ou expérimentés, dans une ambiance sympathique.

 

Les participants sont arrivés progressivement, avec une météo des plus variables.

Claudianne, Bertrand et Nicolas

Puis j’arrive (Michel)  accompagné de Virginie Sous un ciel chargé!

Bernard et Jean-Luc sont déjà là.

Guy est  à l’œuvre !

Jean-Paul et Jean-Jacques complètent l’équipe.

Les victuailles apportées par chacun remplissent rapidement la cuisine, notamment d’excellentes madeleines (premier plan) préparées par Virginie, vite dégustées!

Nico qui ne dédaigne pas le chocolat, garde jalousement son précieux Nutella!

La piscine est prête à recevoir qui veut se baigner…

Les setups sont vite montés, les tartouristes sont prêts:

De la documentation est à la disposition de tous.

Dès le soir même, Jean-Luc est installé avec son Maksutov-Newton.
Ainsi que Jean-Jacques, notre spécialiste en spectro (C9, ATIK 314L, Lhires du club)

Le lendemain, j’installe mon C11 en configuration « visuel »

avec le concours de Bernard.

Le ciel est toujours bouché…
Ce qui n’empêche pas Nico de se préparer pour son sport préféré!
Virginie installe également sa Lunt. Faut y croire  !
Nico prodigue des explications sur le Schmidt-Cassegrain à Bernard
Jean-Paul s’installe également
Tandis que Bertrand se prépare à installer son Dobson, toujours sous le regard intéressé de Bernard.
Nico a une manière bien à lui de monter son setup!
Tout le monde est prêt !!
Pause déjeuner, Nico apprécie les madeleines de Virginie.
Et c’est reparti l’après-midi! Jean-Luc aide Nico, sous le regard attentif de Guy,
Puis il s’affaire sur son matériel.
Guy prépare son C11 couplé avec un APN

Jean-Paul est fin prêt.

Jean-Jacques fait déjà des réglages sur son setup.
Et Nico est prêt à contrôler son setup en remote (local, dans le gite!).
Lunette TEC 180 sur AP1100, imageur APN SONY AS7
Puis c’est le moment de la baignade double messieurs, Nico et Jean-Jacques, sous un ciel qui s’améliore!
Pendant ce temps, Bertrand a monté la Star Adventurer du Club, couplé à un APN.
Fripouille, le chien d’Annick et Patrick nous rend visite!
Nos hôtes nous offrent aimablement un apéritif de bienvenue! Un grand merci !!
Une bonne nuit d’observation s’ouvre à nos astrophotographes, au cours de laquelle Virginie à aimablement préparé des gaufres.
Le lendemain, après cette seule nuit de la semaine ayant permis d’imager (cf images infra), tous les tartouristes se préparent à une journée de visite du pays.
Ainsi, avec Annick qui nous a fait la gentillesse de nous guider, nous visitons Rochechouart, ville bâtie sur un très ancien site de cratère d’impact, et notamment son château (début de construction: 12ème siècle).
Jean-Jacques exploite l’effet d’optique à son maximum sur une sculpture « néométéoritique »!

Nous visitons ensuite le musée « Astroblème » dédié à l’historique du cratère d’impact
Des échantillons de sols transformés par l’impact sont présentés devant l’entrée:
Puis la visite permet de mieux comprendre le phénomène, vieux de plus de 200 millions d’année (Pangée), la masse du bolide ayant été estimée à environ 6 milliards de tonnes. Il s’agit d’un impact parmi les plus importants répertoriés au monde. Le phénomène est toujours en phase d’expertise: la zone du cratère a été élargie en 2017 à plus de 80 km de diamètres (contre 50 km auparavant). Explications sur l’impact en lui-même.
Annick nous montre où se trouve Tartou sur la carte du cratère!
Nous visitons enfin l’église de Saint-Junien et son tombeau du 12ème siècle
Le lendemain, la météo étant toujours maussade, toute l’équipe se retrouve au restaurant, à Bussière-Badil.
Et un petit dessert pour notre Nico!
Le mercredi, un barbecue est organisé ou nous avons le plaisir de recevoir Annick et Patrick.
La gastronomie est rime vraiment avec l’astronomie:
Vient ensuite la digestion…pas facile la vie à Tartou!

Le ciel bleu daignant enfin faire une apparition, la Lunt de Virginie nous permet d’observer le Soleil.
Le ciel reste capricieux.
Un léger aperçu de notre astre est capturé au smartphone
La matinée suivante, Bernard et Claudianne s’initient au matériel du club (un newton gracieusement donné).
Avec le concours de Nico

Des manipulations sont ensuite effectuées sur un point fixe par Bernard
Puis par Claudianne, sous le regard de Bertrand…
Notre point fixe traditionnel de l’autre coté de la vallée.
L’après midi, nous rendons visite à un astronome amateur, rencontré l’an dernier, qui se fabrique sa tour d’observation.
Ses travaux l’ont conduits à se construire une cabine de peinture isolée!
Il a entièrement rénové un ancien dôme qu’il a ensuite motorisé, devant Guy, interloqué!
Le dôme ouvert:
Le pied du futur observatoire !!
Qui sera installé au sommet de la tour, toujours en phase de construction.
Ça donne l’échelle !
Nous sommes tous ébahis par ce projet !!
Mais ce n’est pas tout! Il a acquis un miroir, voici le secondaire:

Et le miroir primaire du futur observatoire: 615 mm de diamètre ! Ça promet…
Il dispose déjà d’un setup de 355 mm dédié à l’observation visuelle, monté sur fourche.Au retour, Annick et Patrick nous proposent la traditionnelle soirée pizza de Tartou, à laquelle tous prêtent leur concours. Patrick fait chauffer son four.
Un grand merci à tous les deux!! Avec le concours d’Annick
Chacun aide.

Et voila le travail!
La cuisson est imminente!
Et une pizza aux couleurs du club d’Antony !

Le lendemain, veille de départ, c’est le démontage du matériel, toujours avec une météo défavorable. Pas de regret…
Nico est affairé, sous le regard de Bertrand.
Chacun démonte son setup. Je m’occupe du C11
Et c’est le départ que se profile.

Au revoir Tartou et à la prochaine, sous le soleil !!Quelques images réalisées par nos astrophotographes:

La galaxie du Triangle (M33), par Nico (Traitement: Michel)
200 pauses de 30 sec, 15 darks, 20 offsets (pas de flat). Pas d’autoguidage.
Contrôle en remote par câble réseau 25m.


Nébuleuse IC 1396 (Trompe de l’Éléphant), par Jean-Luc.
Intégration: 1h30 (30×180). 40 darks, 40 offsets. Pas de flat. Imageur: ZWO ASI071 cooled.


Galaxie d’Andromède (M31), par Guy.
1 pose unique de 30 sec à 1600 ISO. APN Canon EOS  600D, objectif 200 mm de focale, suivi en mode alt-azimutal. Traitemen t: Gimp

Spectre de l’étoile HD 21204 alias V357 Lac, réalisé avec le Lhires du club (fente 23µ photométrique), par Jean-Jacques.Étoile de type Be (B à émission). Les Be éjectent de la matière dans un disque qui émet du rayonnement.Le spectre a été envoyé dans la base Bess de l’Observatoire de Meudon et
sur le site spectro-aras.com/forum pour la Nasa et le MIT.

Il a été validé peu après par l’Observatoire de Meudon !
(http://arasbeam.free.fr/spip.php?page=beam_spectra2&etdans la base Bess de l’Observatoire de Meudon:oile=1125)

Nos tartouristes à l’œuvre !

Merci à toutes et tous pour votre participation active.

@Michel

.

2 réflexions au sujet de « Notre séjour à Tartou du 29 septembre au 6 octobre 2019 »

  1. GASQUET

    J’ai eu l’impression de vivre la semaine avec vous avec ce beau reportage bien nourri, d’autant plus que je devais être des vôtres, mais le boulot en avait décidé autrement.
    Alors j’espère à la prochaine fois et avec le soleil.
    Merci au reporter.
    Et salut à tous les participants.
    Je rêve déjà aux futurs madeleines et gaufres de Virginie.

    Répondre
  2. Hennuy

    Tres interessant et bien doumente …. mais une inconnue subsiste : Ou est passe Virginie ? absorbee par un Trou Noir local ??? Cordialement, Serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *